Les napoléons, bien mais pas top

16 03 2019
Partager l'article
  • 3
    Shares

Mon cher lecteur,En France généralement quand on parle d’or on pense aux napoléons. Ce sont des pièces qui ont été parmi les plus frappées au monde et auxquelles les Français sont très attachés, comme à un vestige de la grandeur de la France… Trop peut-être. Le napoléon, pour un investisseur, désigne communément toutes les pièces d’or frappées par la France entre 1803 et 1914. La plupart sont à l’effigie de Napoléon Ier ou Napoléon III mais il y en a aussi à l’effigie de Louis XVIII, Charles X et Louis-Philippe ou encore des Marianne ou des coqs : Il ne faut pas les confondre avec les louis d’or qui correspondent aux monnaies d’or frappées de Louis XIII à Louis XVI, nous n’en parlerons pas ici car elles sont trop anciennes et trop faiblement titrées pour entrer dans la catégorie d’or d’investissement. Pour être franc, malgré sa popularité, le napoléon est loin d’être le meilleur moyen d’investir dans l’or :  
  • Le napoléon est trop faiblement titré en or.

    Le napoléon est titré au 900 millièmes. C’est-à-dire qu’il y a 90% d’or dans un napoléon et un dixième d’alliage. C’est faible pour les standards actuels de l’or d’investissement qui doit être au moins de 24 carats, soit 99,9% d’or voir ce que l’on appelle du « 4×9 », c’est-à-dire de l’or pur à 99,99%.  Le problème de ce faible titrage est que l’on peut vous imposer des décotes importantes au moment de la vente, d’autant que les standards se durcissent actuellement. 
  • Sa valeur est compliquée à établir.

    Il n’y a plus de côte officielle du napoléon depuis 2004… Alors pour savoir combien vaut votre napoléon aujourd’hui, bonne chance si vous n’êtes pas numismate confirmé.  En effet, la valeur de votre pièce dépendra de son titrage en or, son effigie, son état (la moindre rayure est rédhibitoire), sa traçabilité (prévoyez une grosse décote si vous n’avez pas la preuve d’achat)… 
  • La traçabilité sur 100 à 200 ans est difficile à maintenir. 
    Le marché de l’or repose essentiellement sur la confiance. En effet, les pièces doivent être parfaites et scellées pour garder toute leur valeur… Autant vous dire qu’il vous sera impossible de vérifier qu’il s’agit bien d’or plutôt que de tungstène ou d’un autre alliage.  De plus il est peu probable que la vie de vos pièces soit tracée depuis leur fonte qui remonte à un ou 2 siècles.  Or il existe aujourd’hui des pièces modernes gravées avec des codes qui permettent de les authentifier directement auprès du fondeur avec un simple téléphone. Ces systèmes très simples sont aussi extrêmement fiables et permettent à la pièce de conserver sa valeur dans le temps (et vous aurez toujours n certificat papier). 
  • Le napoléon NE passe PAS les frontières. 
    Bien que tirées en grandes quantités, il est difficile de vendre vos napoléons en dehors de France (notamment car son format ne correspond plus aux standards internationaux).  Or l’Europe est en train de durcir considérablement ses règles fiscales et bancaires, avec la bénédiction des banques zélées étant donné que ces législations sont essentiellement passées pour les sauver.
 
  • Une exception si vous êtes numismate casanier 
    Toutefois, il existe certains cas où un napoléon peut valoir beaucoup plus que son poids d’or : s’il a une valeur de collection. Si votre pièce a une histoire spéciale, comme le tout premier dollar frappé en 1795 (pièce la plus chère au monde vendue 10 millions de dollars il y a quelques années) ou si elle provient d’un faible tirage ou si son état de conservation est exceptionnel… Si vous êtes passionnés et passés de snuits entières à compulser les livres et sites spécialisés, alors c’est différent… J’attire d’ailleurs votre attention sur un détail important : les vendeurs dans les magasins d’achat et de vente d’or son souvent des passionnés et ont tendance à surestimé les pièces de collection aux pures pièces d’investissement… C’est humain, mais mieux vaut le savoir.Et cela n’enlève rien au fait que vos napoléons seront difficiles à échanger end ehors de France.
Or l’Europe est en train de durcir considérablement ses règles fiscales et bancaires, avec la bénédiction des banques zélées étant donné que ces législations sont essentiellement passées pour les sauver.
Si les napoléons vous permettent de conserver une partie de votre patrimoine en dehors du système bancaire, ce qui est déjà excellent, il est encore meilleur et pas plus compliqué d’investir dans des pièces reconnues internationalement… Et qui puissent d’ailleurs être stockées et échangées, en toute légalité, à l’étranger afin de vous prémunir des lois léonines qui passent en chapelet aussi bien à Bruxelles qu’à Paris depuis 5 ans : 
      • Loi Sapin 2 qui permet la réquisition des assurances vie ; 
      • Directive BRRD qui permet de ponctionner les comptes courants en cas de faillite bancaire ; 
      • Projet d’interdiction de l’argent liquide (dans le rapport CAP22) ; 
      • Projet de changement de statut de l’or qui serait considéré comme de l’argent liquide.  
Mettez ensemble les deux derniers points et vous comprenez l’intérêt de louer un coffre en dehors de la Zone Euro, ce qui se fait très facilement en Suisse par exemple à partir de 200 CHF par an. 
ATTENTION, quand je parle de pièces récentes, il NE s’agit PAS des pièces en or émises chaque année par la Monnaie de Paris. Ces pièces ont une valeur de collection pour les numismates ainsi qu’une valeur faciale, c’est-à-dire celle qui est marquée dessus : entre 200 et 5 000 euros. Vous achetez ces pièces à la Monnaie de Paris pour leur valeur faciale mais cela ne correspond pas à la valeur de l’or qu’elles contiennent ! Par exemple la dernière pièce de 1 000 euros ne contient que pour 600 euros d’or. Légalement, ces pièces ne sont pas prévues pour le commerce (vous pourrez difficilement aller faire vos courses avec) en revanche, pour la banque, elles ont le même statut qu’un billet et votre banque de détails ainsi que la banque de France sont censées vous prendre ces pièces à leur valeur faciale. Malheureusement un tour rapide sur les forums vous montre que c’est plus vite dit que fait et les banques font tout ce qu’elles peuvent pour ne pasreprendre ces pièces malgré leur obligation. Il faudra donc vous armer de patience et de persévérance. Enfin, ces pièces peuvent être démonétisées à tout moment par la banque de France, c’est-à-dire qu’elles n’auront plus de valeur faciale et ne vaudront plus que leur poids en or. Votre pièce de 1 000 euros… N’en vaut alors plus que 600. 
Bref, je réserve les pièces de la Monnaie de Paris aux numismates. Il existe en revanche des fondeurs et courtiers qui réalisent des pièces et lingotins aux meilleurs standards internationaux, de format, titrage et sécurité. 

D’autant que l’or est avantageux en ce moment, c’est une assurance qui rapporte et de loin la meilleure.
 
 
 
 
 
Publicité 

 
L’assurance vie rapporte moins que l’inflation, arrêtez de perdre de l’argent, voici l’alternative 
 
Générez un revenu régulier en investissant dans les meilleures PME françaises et européennes grâce à cette nouvelle stratégie (ancien monopole des banques). Cliquez ici pour découvrir la stratégie 5X.
 

 


 
 
 

 


 

Partager l'article
  • 3
    Shares

1 commentaire sur “Les napoléons, bien mais pas top

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *